zoom_400PX_mediacom_669960745

OnCoach – Le test presque complet

Vous vous souvenez de ce petit gadget qui me faisait de l’oeil, le OnCoach de Géonaute? Bah, je l’ai pris, suite à la mort tragique et prématurée de mon lecteur de musique. Dans un premier temps, il va surtout chanter le petit gars. Jusqu’à ce que je termine ma saison de compétitions. (Laissez-moi croire que je suis une professionnelle, vous serez bien urbains.) Bref. Je fais mes entraînements persos jusqu’à fin octobre où je cours un semi-marathon, puis je repars sur un truc plus cool pour redémarrer en douceur et en changement, l’objectif du semi étant « me mettre minable ». Du coup, d’ici là, je vais utiliser la bête sans les séances d’entraînement proposées, et je vous en reparlerai certainement avant la fin de l’hiver.

Comme ce test est un vrai pavé, je vous fais l’honneur d’un sommaire, comme ça si tout ne vous intéresse pas, vous pouvez aller directement à l’essentiel. Les parties « Séances guidées » et « progression » n’arriveront que plus tard, cet hiver a priori.

  • Prise en main
  • Musicalement parlant
  • Les séances
  • Les défis
  • Plans d’entraînement (avec Jiwok)
  • News & Itinéraires
  • Mon avis carrément résumé 

A venir:

  • Séances guidées 
  • Progression 

  • Prise en main

Déjà pour Running Sucks qui se demandait quelle taille faisait ce truc:

Snapshot_20130904_2
En fait c’est petit.
(5,5×3,5cm à la louche)

J’ai peiné à trouver comment fallait faire pour que le boîtier reconnaisse le cardio. La notice est sur le net, sur le site de géonaute, du coup t’y vas que si t’es vraiment en galère (moi en tout cas, je vais facilement farfouiller dans un livret avec six langues mais faire l’effort de regarder sur le net…), et mes notions d’anglais sont… très moyennes, type scolaire. Mais à force de tripoter tous les boutons, ça a marché. Ensuite j’ai trouvé -merci mon Dieu- comment faire taire la dame, sinon elle me dit toutes les cinq minutes que ça fait cinq minutes qu’elle m’a pas parlé, combien j’ai brûlé de calories, et d’autres trucs du type fréquence cardiaque moyenne. Je suis pas hyper sûre parce que la première fois, elle m’a causé en anglais. Déjà que quand je cours, j’ai du mal à penser en français… Bref, on peut régler la langue, les intervalles auxquelles elle parle et certainement -je sais plus- les infos qu’on veut connaître. Ou, comme moi, la faire taire, c’est bien aussi.

Notez qu’il faut acheter l’accéléromètre pour avoir les infos de distance et vitesse en plus.

Pensez aussi à régler la date et l’heure -mes trois premières séances sont persuadées d’avoir été effectuées en 2012…- c’est facile, plutôt instinctif, vous trouvez Settings, vous commencez par utilisateur, ça vous permet de choisir en premier lieu la langue souhaitée, et tout devient plus clair. 😆 Bien sûr vous entrez vos données persos (sexe, âge, fréquence cardiaque maximale et de repos si vous les connaissez). Ensuite, vous pouvez choisir pas mal de choses donc, de la mise en veille aux données souhaitées. Ceci dit, j’ai réglé l’heure il y a deux jours et ce matin 10h, la bête croyait qu’on était aux alentours de minuit…

La bête se recharge en étant branchée à l’ordi. En la débranchant, méfiez-vous, elle se rallume. Pensez à l’éteindre à nouveau pour éviter de la retrouver déchargée au moment de courir. (Mais si vous avez programmé l’éteinte automatique après quelques minutes tout ira bien.)

Vous pouvez également verrouiller le merdier pour éviter d’appuyer partout pendant que vous courez. Je cours déverouillée, et j’ai pas eu le moindre soucis, comme en plus j’aime passer ou remettre des chansons, autant ne pas avoir à faire une manip en plus à chaque fois.

  • Musicalement parlant

La musique, c’est mon troisième poumon. Dans une vie antérieure, j’étais un juke-box.

C’est pourquoi à la première utilisation de la bête, j’ai été bien contrariée de me rendre compte que les écouteurs « sport » fournis dans la boîte étaient particulièrement pénibles. Du côté gauche en tout cas. A droite, rien à signaler. A gauche, j’avais quasiment la main sur l’oreille tout du long tant l’écouteur s’acharnait à se casser la gueule. Je suis passée à un cheveu de lui démonter sa face. Puis je les ai changé. Mauvais point.

MMElectronics M6
Remplacés par ses petites merveilles… MEElectronics M6 que ça s’appelle apparemment.
J’avais peur de devoir essayer vingt paires différentes avant d’en trouver qui s’accordent bien avec mes oreilles, mais j’ai eu de la chance, ou de l’instinct, appelez ça comme vous voulez.

Ensuite, j’avais choisi avec un soin tout particulier les chansons et l’ordre dans lequel je les ajoutais. Mais pour quoi faire, puisqu’au final la bête les réorganise comme bon lui semble. De guerre lasse, j’ai tenté la fonction shuffle… autant que ce soit la surprise à chaque fois. Mais pour une raison qui m’échappe, la dite fonction commence systématiquement avec la même chanson, géniale évidemment, mais peu propice à un début de course. Obligée de la zapper chaque fois, pour ne la retrouver qu’une fois un tour complet effectué. J’ai commencé avec une séance Music only. J’ai pas mis le cardio, j’avais aucune données de course.

Bref. Pour les premiers mois d’utilisation, mes musiques passent dans n’importe quel ordre sans que ça ait de l’importance, mais pour la suite, le rythme des chansons doit être pris en compte en fonction de la vitesse que je dois garder. Soit. Pour accomplir ce petit miracle, le logiciel détecte automatiquement la chose à chaque fois que je lui envoie une nouvelle musiqueNotez qu’il faut bien vérifier… un peu comme quand on vous laisse la charge d’un stagiaire pas trop dégourdi… parce que mettre Viva Forever (une superbe chanson des Spice Girls, avec Pavarotti le temps d’un concert de ce dernier) (oui, elle existe cette chanson improbable) dans les « rythmées » c’est un peu de l’abus. Je l’ai recadré direct le coco, ça, c’est calme.

playlist
Le logiciel s’ouvre quand vous branchez votre produit.
Vous ajoutez ou supprimez des musiques grâce aux boutons en bas de la boîte, et après tergiversations, une couleur lui est attribuée. Vous pouvez la changer manuellement en cliquant dessus. Tout simplement. Il aime pas trop les accents par contre, il enlève carrément les lettres, et il ne reconnaît pas systématiquement l’artiste et l’album, mais bon, rien de dramatique.
  • Les séances

Bon ensuite, on s’attelle à analyser ses séances. Pour ça, faut les faire. Si vous n’avez pas importé de séances guidées sur le site my.geonaute.com, comme moi donc, vous choisissez l’Entraînement libre, ça capte votre cardio très vite et vous lancez la séance.

Si vous avez choisi d’avoir les infos (par exemple tous les quarts d’heure), la dame vous les donnera automatiquement (au bout de 15′, puis de 30′, 45′, etc). Si, comme moi, vous aimez bien qu’on vous foute la paix pendant que vous courez, vous pouvez quand même, à tout moment, les demander. Une pression sur le bouton de gauche assez large, avec le dessin d’un visage avec des ondes devant la bouche (qui ne symbolisent pas sa mauvaise haleine mais la parole), et on vous donne votre temps, votre fréquence cardiaque, les calories brûlées, l’heure qu’il est, et, sans doute pour les détenteurs de l’accéléromètre, la distance et la vitesse.

Vous faîtes vos petits trucs et à la fin, vous appuyez à nouveau play/pause. Vous avez alors le choix entre reprendre ou arrêter. Vous arrêtez et vous pensez bien à enregistrer votre session (le boîtier vous le propose dès que vous appuyez sur Stop de toutes façons, dur de se rater).

Vous transférez votre séance (ou vos séances, pas obligé de les mettre sur l’ordi chaque fois), qui se supprimera automatiquement du boîtier en allant dans l’ordi, et vous pouvez modifier le sport pratiqué. La course à pied s’affiche par défaut, mais il y en a pas mal de proposés, et même la course à pied… sur tapis, l’aquagym (ça doit pouvoir aller dans l’eau donc), les arts martiaux, etc.

seances
Vos séances s’affichent comme ceci. Ici, elles sont en jaune parce que c’est la couleur du niveau 2. Avant elles apparaissaient en vert, plus tard elles seront bleues, etc.
En passant la souris sur l’une d’entre elles, vous pouvez modifier le sport pratiqué.
En cliquant sur la séance, toutes les données s’affichent en dessous.
seance-elliptique
Voici la séance d’elliptique que nous avons cliqué: un échauffement de 20′.
Le graphique indique les fréquences cardiaques maximale et minimale qui ont été détectées. La fréquence cardiaque moyenne apparaît à gauche.
seance-running
Suivi d’une séance de running (sans les kilomètres et donc sans vitesse, puisque sans accéléromètre):
-fractionnés moyens, une série de 12* 1’10/1’10
-petite pause « je desentortille mes écouteurs »
-retour en endurance (mais ça monte un peu quand même, surtout au début)
-une belle descente prise tranquillement
-les 2,5 derniers kilomètres à une allure qui se veut proche du seuil
-le retour en marchant (j’avais pas envie de couper la musique donc ça continuait de tourner)
Ce que j’ai du mal à saisir c’est pourquoi la graphique n’utilise pas toute la place dispo sur l’axe du temps…
séance-fracs-courts
En passant la souris sur la courbe, vous obtenez des infos sur cet instant précis: durée d’entraînement, fréquence cardiaque, et éventuellement, distance.

Chaque séance vous rapporte des Ons. Non, ce n’est pas une monnaie étrangère. Ce sont des points. Vous les accumulez et vous passez des niveaux. Mais y a rien à gagner à part votre satisfaction personnelle, je crois. C’est bien dommage qu’on ne gagne pas des trucs convertibles en vrai sous dans la vraie vie, comme dans Avalon, le film de science-fiction de Mamoru Oshii avec des putains de bonnes zicmus…

level
Vos Ons et votre niveau s’affichent tout en haut.
En dessous, dans Activités, les séances, par ordre chronologique.
compteur-d-activité
En passant la souris sur le petit personnage, apparaît un compteur d’activité, correspondant au nombre de Ons gagnés sur les sept derniers jours.
Mon bonhomme est hyper content parce qu’on est dans la zone max.

Bon si je dois retenir un gros défaut/léger problème/petit désagrément, c’est celui-là:

Snapshot_20130827_1
La ceinture thoracique flingue un chouilla ma délicate peau de lait, d’ordinaire si douce et si… Bon j’arrête.
Nan sans déconner, j’ai jamais porté de cardio, ça fait de la corne après ou pas? On s’habitue ou ça empire?
  • Défis 

La bête nous propose, à des fins de motivation extrême, des défis, dans plusieurs domaines: calories brûlées, kilomètres parcourus. Mais la chose est présentée en comparaison d’autre chose. Par exemple « brûler autant de calories que celles contenues dans un hot dog », ou « dépenser autant de calories qu’en pratiquant 3 jours de surf », ou encore « faire le tour de Central Park en 3 jours », « traverser le Loch Ness en 7 jours ». Dans le principe c’est plutôt sympa. En tant que non débutante par contre, j’ai à peine regardé les premiers défis qui sont vraiment faciles pour mon niveau (je me prends pas pour l’élite, mais la bête est prévue pour accompagner les débutants) mais il m’en reste malgré tout pas mal à mettre en pratique, d’autant plus que les défis se corsent par la suite. Ce qui est dommage c’est de ne pas pouvoir en cumuler plusieurs, soit dans plusieurs domaines (calories/kilomètres) soit en temps (un défi sur un jour/un défi sur la semaine), d’autant plus que certains gros défis sont sur une année… Ce qui est encore plus dommage, c’est que sans acheter l’accéléromètre qui se couple avec la bête, les kilomètres ne sont pas comptabilisés. On ne peut pas les ajouter manuellement par la suite, une fois que la séance est transférée sur MyGeonaute. Autrement dit, les défis kilométriques vous passent sous le nez bien comme il faut. Moi aussi j’ai envie de traverser le Groënland et de parcourir la Grand Muraille de Chine en respectivement un et deux ans…

défis_oncoach
Quelques-uns des défis que vous ne pouvez pas réaliser sans l’accéléromètre… et étant donné les commentaires des clients sur à son sujet, je ne compte pas m’en procurer un.

On peut également se créer un défi personnel, en choisissant le domaine (calories, distance, durée, …) et la deadline.

défi-perso_oncoach

défi_burger
Je choisis comme premier défi de brûler l’équivalent d’un gros burger en 3 jours. Comme je suis joueuse, je commence un dimanche sans sport, sinon c’est limite trop facile.
défiréussi
J’ai gagné. C’était pas très dur et je soupçonne la dame de surestimer un peu ma consommation de calories, mais je n’ai pas bien de références de ce domaine.
défi-marathon
J’enchaîne sur un défi « marathon »: brûler 3000 calories en 7 jours.
Il m’en a fallu 4. Voilà. On va voir ce qu’il y a de plus dur hein…
  • Programmes d’entraînement

C’est la partie que je ne vais pas tester, et ce pour deux raisons: plans d’entraînement et à partir de 9€90. C’est la partie qui fonctionne en collaboration avec Jiwok (les plans d’entraînement tout ça tout ça). Mais je vous montre, pour ceux qui, contrairement à moi, ne sont pas totalement réfractaires à l’idée.

Vous commencez donc par annoncer votre objectif.

objectif
Dans l’ordre: faire du sport, rester en forme, préparer une course, progresser, travailler mes acquis entre deux courses, me remettre au sport après une blessure, m’entraîner en intérieur ou en salle de gym, perdre du poids.

On vous demande ensuite votre niveau: sédentaire, débutant, intermédiaire (j’ai mis celui-là), confirmé ou expert, puis, le nombre de séances que vous souhaitez effectuer par semaine (j’ai répondu 3). Vous arrivez alors sur une série de plans d’entraînement qui ne semble pas avoir bien compris votre objectif puisque j’ai cliqué « préparer une course » et que je me retrouve avec « perdre 10kg », etc. Mais il y a -ne soyons pas trop mauvaises langues- plusieurs plans qui me proposent de préparer un semi en 1h45, un 20km en 2h, un marathon en 4h15.

plans_entraînement
Là où c’est vraiment rigolo c’est que, consciencieusement, j’ai été changé d’objectif mais avec le même niveau et nombre de séances. Je les ai tous essayé, on obtient toujours les mêmes. Le logiciel se fout royalement de votre objectif, ce sont les autres paramètres qui déterminent les plans d’entraînement proposés.
  • News & Itinéraires 

Bon là, on va passer très vite. La partie News est un aperçu du blog de Géonaute couplé avec un widget météo.

Et sur Itinéraire, vous pouvez créer un itinéraire, en importer un ou créer un point d’intérêt. (Je sais pas trop quel intérêt ça présente là comme ça, tout de suite). Je crée mes parcours sur jesuisuncoureur.com pour savoir combien de kilomètres j’ai parcouru, je vais continuer comme ça, d’autant plus que sur my.geonaute.com, on n’a pas la fonction suivre la route. Toujours un peu le merdier de faire mille points pour créer un parcours à peu près correct.

  • Mon avis carrément résumé

Les +

Simple d’utilisation, intuitif, pratique, il remplit bien son office. Efficace le pépère.

Successivement clipsé sur un short, un t-shirt, un soutien-gorge: il n’a jamais bougé d’un iota, il tient super bien sans frottement (même quand il est calé contre la peau), on n’a pas constamment l’angoisse de le perdre.

Le boîtier détecte les données de la ceinture cardio en 2secondes30, et ce alors même que la ceinture n’est pas encore bien mise.

Les –

La ceinture, c’est normal qu’elle essaie de me mettre les côtes à l’air à grands coups de frottement?

Ne pas pouvoir ajouter les kilomètres manuellement, ça fait un peu tentative d’achat forcé pour l’accéléromètre.

Les défis un peu trop faciles, j’espère qu’on va nous en ajouter des plus costauds.

24 thoughts on “OnCoach – Le test presque complet

    1. Ouais il est plutôt sympa! Je crème après-coup moi. En fait pendant que je cours je le sens pas trop… c’est plus après… sous la douche par exemple, que ça brûle un peu. 😆
      Mais je m’obstine.

        1. Quelques idéogrammes, du tribal, une panthère des neiges, des flocons (de neige hein, pas d’avoine 😆 )… et pas mal d’autres encore à l’état de papier. Quand j’aurais des thunes à mettre en l’air je m’offrirai peut-être une machine à encrer, pour m’auto-tatouiller, ça me reviendra moins cher. 😆
          T’es fan de tattoo/body art en général? Ou en fait pas du tout?

          1. Euh, fan un peu sur les autres, j’ai pas encore sauté le pas ! Mais j’ai bien une idée ou deux. Ça restera très discret par contre !

            Flocons d’avoine ! super idée ! 🙂

      1. PAP il a envie de pleurer à chaque fois que j’ose mettre des photos… 😆
        Non mais les tattoos n’ont aucun rapport avec la course à pied, du coup vous pouvez juste les deviner. 😆 (Bon sauf pour ceux qui m’ont vu en vrai)

        La ceinture, je peux pas la relâcher, c’est un truc élastique avec une seule fermeture.

          1. Oui, c’est bizarre, elle devrait être réglable la ceinture. Sinon ça va être difficile de l’adapter à tous les gabarits.
            Si tu veux t’auto-tatouiller c’est que tu dois être calée, tu nous tatouilleras aussi? 😉

          2. Je sais pas… à la base, je dessine sur papier, alors si je foire un dessin sur moi, je me vois mal porter plainte 😆 mais pour les autres gens ce serait facile, je suis pas un vrai tatouilleur. 😆

            La ceinture a une boucle de réglage, mais quoi que j’essaie, soit ça tient plus, soit ça marque. Mais je pense que c’est mon thorax qu’est mal foutu. 😆

  1. Intéressant cette bête …. mais oui j’ai l’impression qu’il te pousse bien pour l’achat de l’accéléromètre et pour les entrainements aussi ….
    et pour la ceinture jamais eu d souci ni avec polar ni garmin … mais crème non je dirais ou comme PAP le pansement ….

    1. Pour les entraînements, y en a qui sont fournis sur le site, gratuitement, tu télécharges ce que tu veux. J’ai l’impression que c’est un niveau facile, même ceux marquer « intermédiaires » mais je les essaierai qu’en novembre, donc je vous dirai. Mais les plans d’entraînement, c’est tellement pas mon truc que ça me perturbe même pas que ce soit payant. 😆

      Je tourne à la crème Nok (elle peut rien pour mes cuisses, mais va s’occuper de ma ceinture! 😆 ).

  2. merci de ton test =)
    ce genre de gadget m’appelle toujours quand je passe devant, mais j’ai l’impression que grosso modo, tu peux avoir les mêmes options avec un logiciel sur le smartphone… pour l’instant, je ne sauterai pas le pas…

    pour la ceinture, moi non plus, ça ne m’a jamais fait ça… est-ce qu’il n’y a pas un truc qui y fait pression, genre soutien-gorge? j’arrive pas trp à me faire à l’idée avec la photo =P

    1. De rien. Il me fallait de toute façon un truc qui joue de la musique et je voulais trouver un cardio… ça fait d’une pierre deux coups et comme ça, je peux aiguiller mes congénères. 😆

      Nan, y a pas de pression a priori, je pense que je suis juste mal foutue. 😆

  3. Sympa le test.!
    J’ai quand même l’impression que ce n’est pas si simple d’utilisation… En revanche, j’aime bien le principe d’accroche au short. Au moins pas besoin d’avoir obligatoirement des shorts à poche !
    Comme tout le monde je trouve ça bizarre le coup de la ceinture. Effectivement le pansement semble être la meilleure solution en plus du « crémage » à posteriori avec une crème cicatrisante.
    Tu as des tatouages blancs !!! Waouh !!! J’en ai vu des magnifiques sur pinterest ! Je trouve ça très sympa !

    1. Si si, je t’assure c’est plutôt simple, assez intuitif. D’habitude dès que je perds la notice d’un engin, je suis perdue. Là, sans notice, on trouve très facilement.

      Effectivement, ni poche, ni brassard, c’est un avantage, et j’ai été surprise que le clip ne frotte pas la peau du tout pendant que je courais.

      Vi, j’ai des tatouages blancs, mon tatoueur s’en souviendra… Après, selon l’endroit où on les fait, et le type de peau, ça rend plus ou moins bien. Sur une peau blanche et fine c’est vraiment beau.

  4. Le souci c’est qu’on est obligé d’avoir les écouteurs sur soi. On ne peut pas lire visuelle la fréquence cardiaque en même temps que le temps d’effort comme avec une montre. La différence c juste qu’on nous parle.
    Mon objectif c’est de développer ma VMA et pour m’ameliorer au test Luc leger. N’atteint presque le palier 13. Jvais donc faire une seance 3 a 4 minutes à 170 pulsations minute (14 a 16 km/h) puis 2 minutes de recup à 8,5 km/h pour revenir a 120 BPM. 4 séries. J’alterne avec une séance à 13,5 km/h ou 150 BPM maxi en équivalent car pas d’accéléromètre.

    La machine propose ça ? Y’a des astuces pour le programmer ?

    PS jviens de l’acheter à 50% de reduction . Elle est en charge 4 h. Jl’ais pas encore utilisé.

  5. Autres points négatifs après lecture de la notice.
    – cardiofrequencemetre non codé…
    – ondes électromagnétique : une antenne radio qui fait office d’écouteurs

    Points positifs.
    – développement VMA possible
    – pour l’accéléromètre. Jpense que les clients qui s’en sont plaint n’avait pas lus la notice ou fait les choses comme il fallait

    Pour mon objectif sur 6 semaines ça peut m’être utile. On verra bien.

    Merci pour l’article.

    1. Et bien de rien! Moi j’ai été un peu déçue quand j’ai commencé à utiliser les fonctions plus poussées, c’est à dire les séances proposées: l’engin s’est mis à intercaler des musiques à lui (pas du tout le genre que j’écoute, un sorte de musique électro mais vraiment immonde) parmi les miennes. J’ai pas trouvé comment les virer. En plus il est sensé mettre des musiques en fonction de l’intensité de l’effort et honnêtement c’était n’importe quoi…
      J’ai fini par reprendre juste un casque musique alors que les séances de fractionnés me faisaient pas de mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *