trail hivernal du sancy  : départ avec Spike

Trail hivernal du Sancy 2016 – 20km

Au départ de mon troisième trail hivernal du Sancy, je m’installe tout au fond du peloton avec Spike et Steph qui profite de cette course pour tester un sac Oxsitis. Le départ est donné à 9h, on part tranquille dans la ville. On connaît bien le parcours maintenant, on commence à monter dès le second kilomètre. Le paysage est absolument grandiose et devant, une ribambelle de traileurs monte en file indienne.

trail hivernal du sancy : première montée

L’avancée est laborieuse, il y a de plus en plus de neige dans laquelle on s’enfonce à chaque pas. On grimpe tranquillement jusqu’au 5è, où on s’arrête quelques minutes pour attendre Steph qui termine sa montée.


trail hivernal du Sancy : 5è km

Normalement, après ça, je peux courir jusqu’au premier ravito, au 9èkm. Normalement. Là, y a trop de neige. Y a bien un répit d’environ dix mètres avant d’entrer dans la forêt mais c’est tout. Alors on marche. Tellement que quand on arrive au lac du Guéry, j’en ai plein les pattes, je veux m’arrêter. Steph m’entraîne avec elle dans le couloir des 20km, celui des 30 est d’ors et déjà fermé par la barrière horaire (on n’avait pas l’intention de le faire donc pas de déception de ce côté-là) en me disant « faut repartir maintenant ». Elle aussi à envie de lâcher l’affaire et elle sait que si on stagne trop, on fera le mauvais choix.

Trail hivernal du Sancy : lac de Guéry
Flou artistique (ou pas du tout): sachez que j’ai pris toutes mes photos au hasard, ne voyant rien sur mon écran à cause de la lumière. C’est donc un petit miracle qu’il n’y ait pas eu plus de casse…

Nous voilà donc reparties. Je passe les cinq ou six kilomètres suivants à jurer. Même Spike qui adore la neige montre des signes de lassitude carabinée. Il y a heureusement un traileur dont la bonne humeur semble intouchable, qui parvient à me faire garder le sourire une partie du chemin. Steph et moi, on envisage de finalement raccrocher nos lacets au ravito suivant.

Et puis on arrive à la descente qui précède le second ravito. Une petite troupe de filles me laisse passer et là… bonheuuuuuur ! Descente en freestyle dans la neige! On double plein de gens très prudents, on rejoint la route, un bénévole nous prévient de courir plutôt côté gauche car à droite ça glisse, on remercie, on déroule, on se retrouve derrière trois messieurs des premiers secours qui marchent côte à côte… à gauche. Nous voilà bien obligés de passer à droite, et avec notre élan (pas l’animal) c’est en glissant (et en hurlant) qu’on les dépasse en chevauchant cette gigantesque plaque de verglas. On s’est bien amusé, ça nous a requinqué.

Arrivés au ravito, on attend que Steph ait fini sa descente en mangeant un morceau.

trail hivernal du Sancy : putain c'est beau !

Steph arrive, requinquée elle aussi. Nous voilà tous les trois prêts à affronter les cinq derniers kilomètres. On repart rapidement, et on se sépare à nouveau un peu plus loin, je laisse Spike décider de l’allure, et on avance jusqu’à la dernière montée, qui finira de tremper mes godasses qui font floc-floc depuis un certain temps (mais bizarrement, ça me dérange pas), puisque c’est un prototype de chemin-ruisseau. On rejoint ensuite la route qui monte, Spike n’en peut plus, je le tracte sur les deux derniers kilomètres. Des bénévoles nous font traverser une route, ils écoutent du rock très fort et ça fait du bien à la tête. J’encourage mon chien sur le dernier chemin vraiment enneigé avant d’arriver à la grosse descente finale où on se fait bien plaisir. Et puis très vite (tout est relatif) nous sommes de retour au Mont-Dore où Spike est encouragé par le public sur la dernière ligne droite et on franchit enfin la ligne d’arrivée après plus de 5h de course!

trail hivernal du Sancy : Spike

Franchement, un immense merci à Steph sans qui je ne repartais pas du premier ravito, et merci à tous les traileurs qui ont eu un mot gentil pour Spike, même ceux du 30km qui trouvaient le temps de lui faire une petite caresse en nous doublant! C’était chouette de pouvoir l’emmener sans avoir à subir de gens pénibles qui trouvent que « c’est de la triche », « c’est gênant », « j’aime pas les chiens », « c’est pas un canicross ici ». L’avantage de ce trail hivernal du Sancy, c’est son ambiance bon enfant du côté des traileurs comme des bénévoles et de l’organisation.

separation

Bonus Track (à venir)

∴ Le CR de Steph et tant qu’à faire son test du sac Oxsitis ∴

15 thoughts on “Trail hivernal du Sancy 2016 – 20km

  1. Grand bravo les filles!! pas facile ce Sancy ds ces conditions néanmoins magnifiques .
    bravo au poilu aussi !! 5h ca devait faire un peu long pour lui quand meme ms super qu’il ait été bien accueill!!

  2. Malgré la difficulté du parcours on sent comme une sorte de plénitude dans ton récit. C’est grâce au côté apaisant de la neige ou à la presence de ton chien (ou les deux) ?

    1. Je pense que c’est le chien, l’avoir avec moi plutôt que de me demander s’il va bien (bon même si en l’occurrence, je me demandais pour Oslo… ) c’est toujours bien meilleur!

      Sinon la plénitude je l’ai zappé pendant ces quelques kilomètres où j’ai poussé d’authentiques jurons du type « j’en ai plein le cul » (très classe), « ça me fait vraiment chier » (glamour) ou encore « putain de merde » (classique). Un franc moment de poésie. 😀

    1. Bah tu sais quoi… là je prends autant de plaisir que les chiens à aller gambader dans la neige… Bon faut dire qu’y en a quand même moins qu’au Sancy! Mais je ne suis pas officiellement dégoûtée par tout ce blanc. 😀 (Et merci pour cette superbe photo avec mon Spike!)

  3. Hanlala je suis envieuse, j’avais envie de faire ce trail, mais le temps que je motive mon mec à venir passer un we à la neige il n’y avait plus de dossard! Il ne faut pas que je loupe le coche l’année prochaine parce que ça me donne bien envie!
    et puis la semaine dernière j’étais au Mont Dore et c’était chouette.
    En tout cas bravo de ne pas avoir lâché, et félicitation à Spike qui gère la fougère en course!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *